Bienvenue !

ROLAND GONZALEZ – BIOGRAPHIE
Ecrite par Eurydice Reinert , Ecrivain, Poétesse, Journaliste
                                                                                                  
L’homme
Roland Gonzalez est né à Rodez, en Aveyron. Il grandit en Lorraine et effectue des études techniques qui lui permettent de travailler plus tard dans un bureau d’études.
Roland Gonzalez s’intéresse à l’art depuis sa plus tendre enfance. Ses toiles sont d’ailleurs exposées dans certains commerces thionvillois, tandis qu’il est encore adolescent, dès l’âge de 14 ans. Ses premières peintures, il y consacre des heures et, y travaille pendant la nuit, la passion de l’art au cœur.
Devenu adulte, l’artiste n’abandonne pas pour autant son intérêt pour la créativité artistique et il continue de peindre, dès que possible. Ainsi se perfectionne-t-il aux techniques de la peinture, tout en exerçant une carrière professionnelle aussi intéressante que prenante. L’homme se sent malgré tout dévoré par une autre fièvre, celle qui l’amène à se distinguer dans une nouvelle spécialité artistique: la Sculpture.
Le parcours
Il se lance tout d’abord dans la sculpture à base de métaux, puis décide de passer plus tard à celle de la pierre. Roland Gonzalez s’inscrit dès lors à l’école Romane de Sculpture de Jaumont, sur le site de la carrière de Jaumont en vue de perfectionner sa technique et ses connaissances dans le domaine de la sculpture sur pierre. Il ne cesse de remporter des prix et autres distinctions, depuis, au fil des expositions auxquelles il est cordialement convié. Le travail de l’argile, du plâtre, de même que celui de la résine le renforce dans la maîtrise de son art et élargit son potentiel créatif admirable à travers le grand nombre de sculptures, toutes remarquables, qu’il a déjà réalisées.
La multiplicité des compétences artistiques de Roland Gonzalez, autant que son imaginaire créatif effervescent, lui offrent la possibilité de s’exprimer pleinement à travers ses œuvres, au gré de ses envies. Ainsi, allie-t-il aisément plusieurs matériaux tels que le métal, la pierre  la résine, le bronze, ou passe-t-il de l’un à l’autre, pour créer des effets saisissants, toujours créatifs.
L’œuvre
L’artiste investit la majeure partie de son temps libre dans son art, avec l’ambition de s’ouvrir au monde, en restant à l’écoute des faits marquants qui s’y déroulent et qui l’interrogent. Très sensible aux évènements de la vie qui interpellent les uns et les autres à travers la planète, il s’en inspire pour créer certaines sculptures, dans un état d’esprit solidaire. L’œuvre Fraternité est née, de ce fait, à la suite des attentats de Bruxelles en 2016. La Main armée pour la paix est, quant à elle, issue des sensations inhérentes aux attentats de Paris, en 2015 et 2016. Roland Gonzalez crée, souvent, en étant attentif aussi bien à ce qu’il souhaite exprimer qu’à ce qu’il ressent sur le moment. Fasciné par l’expressivité particulière des mains, il en explore maints aspects dans le cadre de sa créativité. L’ensemble de son œuvre est riche de sens et procède d’une dimension métaphysique polysémique. Chacune de ses sculptures interpelle l’esprit à plus d’un égard, outre le fait que l’ouvrage final témoigne d’une pleine maîtrise de son art par cet homme des plus créatifs. C’est comme si le matériau travaillé ressortait anoblit des mains de cet artiste, en progression continuelle, plusieurs fois distingué dans son domaine de prédilection: la Sculpture. L’œuvre de Roland Gonzalez s’avère déjà considérable avec un grand nombre de pièces de tailles variables, à ce jour, et ne cesse de s’étoffer aussi bien en originalité qu’en dimensions.
Ses références artistiques : le couple mythique Claudel-Rodin, Giacometti, Picasso, Bernard Buffet, Maurice de Vlaminck, pour ne citer qu’eux.
Parmi les innombrables prix qui lui ont été décernés, Roland Gonzalez est particulièrement ému par celui obtenu en 2016 pour sa trilogie autour des sentiments : Fraternité – Tendresse – Amour.
Roland Gonzalez se définit comme suit :
« Je suis un sculpteur sur métal et sur pierre qui affectionne, en particulier, la pierre de Jaumont. Je différencie ces deux méthodes de sculpture par l’addition ou par la soustraction de la matière. La sculpture sur pierre étant réalisée par soustraction, tandis que celle sur métal s’obtient par addition. Je pratique aujourd’hui, indifféremment, ces deux types de sculptures qui, dans mon esprit, sont complémentaires. »
 
 
Prix obtenus :
2016
1er Prix de la sculpture du 58ème salon de la Société Artistique des Cheminots Lorrains à Metz
1er Prix de la sculpture du Salon International des Beaux Arts de Thionville
1er Prix de la sculpture du 15ème  Printemps de l’Art à Vigneulles-Les- Hattonchâtel
1er Prix du public de la sculpture de l’exposition échanges et culture de Longeville les Metz
1er Prix du Jury de la sculpture de l’exposition échanges et culture de Longeville les Metz
Prix de la sculpture de l’office de tourisme du printemps de la sculpture d’ Amnéville les thermes
2ème Prix de la ville du 26ème salon des Arts Plastiques de Maizières les Metz
2ème Prix de la ville du salon de la Sculpture de Hagondange
1er Prix de la sculpture du 36ème salon d’automne de Pont à Mousson